Toys 5/15

Aujourd’hui, nous avons reçu un grand classique.

Nous avons découvert l’anneau pénien vibrant de la marque Amorelie. Il fait partie de la collection MOQQA comme le Sails présenté au quatrième jour et porte le nom “Tide”.

Il est en silicone flexible et possède un moteur à piles. Nous avons l’habitude avec ce genre d’accessoires (oui, je prends cela plus pour un accessoires…).

Nous nous sommes donc précipité pour ôter le petit moteur logé dans son espace à l’abri des lubrifiants et liquides corporelles. Il nous a fallu un moment pour le déloger. Une fois les piles misent en place, il a été pénible de remettre le dit moteur dans son logement. 

Il a failli voler à travers la pièce… J’ai dû calmement le reprendre des mains de Signore avant qu’il ne le balance et que le test n’aille pas plus loin.

Une fois en main, j’ai vite compris le problème. Quand on tente de remettre le cylindre en place, il se dévise et les piles ne font plus contact. Je m’y suis mise à plusieurs reprises pour enfin y parvenir. Nous avons pu continuer le test.

Malheureusement, nous ne sommes pas hyper fan de ce type de jouets. Les vribrations sont basiques et je ne les sens pas beaucoup. Question serrage car un anneau pénien, à l’origine, est fait pour enserrer le sexe du partenaire et lui prolonger son érection. A ce niveau là, ils ont créé un modèle standard qui sert suffisemment, pas trop et qui se fait “discret”.

Nous sommes donc mitigé par nature sur les anneaux vibrants et pour ce dernier, l’installation de son moteur est quelque peu difficile et peut casser l’atmosphère si vous devez commencer par cela. Notre amie Kiara a eu les mêmes difficultés et n’est pas parvenue à le faire fonctionner.